Rassemblement des jeunes de 6è et 5è d’Ile de France - unjouralisieux.com

Le programme

Un jour à Lisieux :

- Arrivée à Lisieux à 9h
- Temps d’accueil dans la basilique et envoi pour la journée
- Rencontre avec des témoins missionnaires
- Repas pique-nique
- Visites des lieux où a vécu Sainte Thérèse
- Célébration eucharistique
- Retour



Plus en détail : Après une année d’intense préparation en aumônerie, pour ce rassemblement, le jour « J » est arrivé ! Un lever souvent très matinal Certains se sont levés dès cinq heures du matin ! Trois ou quatre heures de car les attendent, pour parvenir à Lisieux. En dépit de leur peu de sommeil, les collégiens sont heureux de sortir de leur quotidien et de se retrouver pour prier, chanter, rencontrer, échanger !

  • Dans le car, ils se préparent à ce qu’ils vont vivre. Le livret d’animation leur est remis. Un accueil chaleureux leur est réservé, dès l’arrivée. Des équipes de bénévoles sont là pour les guider vers la Basilique. Chaque aumônerie porte un panneau-message présentant son groupe et sa réflexion autour du thème, une rose et une pancarte portant le numéro du groupe…
  • 9 heures 30 : Les jeunes pénètrent dans la Basilique

Dès leur entrée dans la Basilique, lieu de pèlerinage par excellence, les collégiens découvrent son immensité. L’étonnement de leurs regards est impressionnant Ils viennent de pénétrer dans l’une des plus grandes églises au monde bâtie au 20 ème siècle (95 m de haut95 m de long). Ils se retrouvent assis, parmi plus de 2000 collégiens de leur âge, venant de tous les horizons de l’Ile-de-France, sous le regard de Sainte Thérèse de Lisieux.. Chaque jeune porte un foulard à la couleur de son diocèse.

  • 9 heures 45 : Début de la Célébration d’accueil Le rassemblement s’ouvre par une Célébration où les jeunes se retrouvent très impliqués, entrainés dans une ferveur collective, par les chants composés à leur intention par le groupe invité pour l’animation de ces journées. Celui-ci ne tarde pas à les faire participer activement et à les faire chanter en agitant leurs foulards multicolores au-dessus de leurs têtes.

L’Evêque concélèbre avec les prêtres qui accompagnent les groupes et les nombreux missionnaires venus de tous les pays du monde. Les jeunes découvrent leur Evêque souvent pour la première fois, ils ne cachent pas leur émotion. Des moments inoubliables : des textes d’Evangile mimés par les groupes de jeunes ,des chants de jeunes venus d’ailleurs, des processions d’offertoire comme on en voit rarement, puis la quête où les jeunes se sont donnés la peine de fouiller au fond de leur tirelire, chacun au moins trois euros, pour le projet de solidarité de l’Enfance Missionnaire.

  • 12 heures : Un pique-nique où les jeunes partagent avec d’autres jeunes venus d’ailleurs Deux mille jeunes se retrouvent assis dans l’herbe sur l’esplanade de la Basilique et sur les pelouses qui l’entourent. Par petits groupes, ils pique-niquent tout en échangeant leurs impressions sur la matinée. Beaucoup de joie dans les cœurs. Peu de collégiens regrettent d’être venus. Des liens se tissent entre des jeunes de différentes aumôneries. Les animateurs se mélangent aux jeunes et échangent avec eux.
  • 13 heures : Visites des lieux Thérésiens avec les missionnaires et Rencontres

L’après-midi est consacrée à la visite, par petits groupes, des lieux où a vécu et prié Sainte Thérèse. Chaque groupe a son emploi du temps. Le lieu qui suscite le plus d’enthousiasme est assurément celui des Buissonnets où la petite Thérèse a habité jusqu’à l’âge de quinze ans. On peut encore visiter sa chambre dans laquelle elle fut guérie, par le sourire de la Vierge, le 13 mai 1883, alors qu’elle était gravement malade. Il y a aussi la Cathédrale St Pierre qui conserve de nombreux souvenirs de Thérèse et le Carmel où à partir de quinze ans, elle entre pour prier et sauver les âmes. Elle y meurt de tuberculose, le 30 septembre 1897.

Enfin la Basilique, avec ses mosaïques et ses vitraux, le témoignage d’un bonheur inaltérable. Les plus courageux sont invités à monter les marches qui les conduisent au Dôme. Ou encore à aller visiter la Crypte sous la Basilique. Entre deux visites, les jeunes collégiens se retrouvent par petits groupes dans un des foyers de la ville, avec des témoins missionnaires qui leur parlent non seulement de la vie fascinante de Ste Thérèse, de son amour pour Jésus et de sa vocation, mais aussi de leur propre expérience missionnaire. Celle-ci suscite de nombreuses questions chez les jeunes. Ces hommes et ces femmes ont accepté de venir là, pour partager leur foi en Dieu, pour dire comment ils essayent de vivre chaque jour l’Evangile en Afrique, en Asie, en Amérique ou en Océanie. Ils leur parlent de leurs Eglises..

  • 16 heures : Une Célébration Eucharistique pas comme les autres ! Ce temps d’envoi est présidé à nouveau par l’Evêque et le recteur de la Basilique de Lisieux. A ce stade de la journée s’instaure un vrai dialogue fraternel et chaleureux avec les jeunes. L’Evêque invite chacun des jeunes à rendre grâce pour la journée vécue et à être missionnaire dans sa famille et autour de lui. Un visiteur rentré à l’improviste serait impressionné par leur qualité d’écoute, de silence recueilli, au cours de cet échange avec l’Evêque. Puis, les foulards multicolores flottent à nouveau, au-dessus de leur tête, en rehaussant les couleurs des drapeaux du monde entier suspendus au-dessus de l’autel, confectionnés par les jeunes dans leurs aumôneries. La Basilique retentit de leurs voix chaudes et joyeuses.

Les délégués missionnaires adressent aux jeunes leurs remerciements pour leurs prières et leurs dons en faveur des enfants, en grande difficulté. Puis un représentant de chaque aumônerie se voit inviter à s’avancer pour recevoir la bannière réalisée par une autre aumônerie, en signe de fraternité dans la mission. Cet échange leur permet de vivre une véritable expérience d’Eglise.

  • 17 heures 30 : Les adieux Après avoir rendu grâce à Dieu et s’être remerciés mutuellement les collégiens repartent fatigués mais heureux. Grâce à une logistique préparée de longue date, les 2000 jeunes rejoignent leur car, sans bousculade. La paix rayonne sur leur regard.
  • A leur retour, les familles sont là pour recueillir leurs impressions. Ils retrouvent des enfants heureux et dans certains cas transformés intérieurement. Sainte Thérèse a du leur insuffler son message d’amour !
Mercredi 23 mai avec Mgr Nahmias ; Samedi 26 mai avec Mgr Pansard ; Mercredi 30 mai avec Mgr Delannoy ; Samedi 2 juin avec Mgr Lalanne ; Samedi 9 juin avec Mgr Santier

SUPPORT PEDAGOGIQUE 2017

PDF - 3.3 Mo
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0